Contact

CIES Football Observatory
Avenue DuPeyrou 1
2000 Neuchâtel
Suisse
+41 (0)32 718 39 00
Courriel : football.observatory@cies.ch

Abonnement

S’inscrire pour recevoir nos nouvelles et alertes (courriel)

News

Alors que l’édition 2011/12 de la Ligue des champions de l’UEFA démarre, l’équipe du CIES Football Observatory est sur les rangs pour proposer des analyses inédites tout au long de la compétition. Nous mettrons à profit notre expérience dans le domaine de l’étude statistique des effectifs en diffusant régulièrement les résultats de nos recherches. Comme l’an passé, à partir des huitièmes de finale, nous proposerons un scénario prédictif pour la fin de la compétition (cliquer ici pour le scénario 2010/11).

Les dernières données élaborées comparent les clubs qualifiés pour la phase de poules de la Ligue des champions relativement à la taille, l’âge, la stabilité et l’expérience dans la compétition de leurs joueurs.

L’analyse révèle que l’Espagne est le pays d’origine du plus grand nombre de joueurs (81), suivi de prêt par la France (78) et le Brésil (69), qui est de loin le premier pays non-européen dans ce classement. Ce résultat confirme le rôle extraordinaire joué par la main d’œuvre brésilienne dans l’économie mondiale du football (voir le Global Player Migration Report). Au total, les joueurs inscrits à la compétition proviennent de 68 associations nationales, localisées dans l’ensemble des continents.

Cette dernière étude intervient une semaine après le lancement de nos prédictions exclusives sur les équipes ayant les plus fortes chances de s’imposer dans les cinq grands championnats européens (cliquer ici).

Pour les personnes intéressées à acquérir une connaissance scientifique du football européen de haut niveau, la sixième édition de l’Annual Review of the European Football Players’ Labour Market est en vente au lien suivant.

Selon un modèle statistique développé par le CIES Football Observatory en collaboration avec RunningBall, Chelsea, Barcelone, Inter Milan, Bayern Munich et Paris St-Germain sont les clubs qui ont la plus grande probabilité de gagner le titre dans les cinq grandes ligues européennes. Ces prédictions (télécharger ici) sont basées sur l’analyse détaillée de la composition des effectifs.

Contrairement à la très grande majorité d’autres modèles prédictifs, seules des données biographiques relatives aux joueurs sont prises en compte. De ce point de vue, la démarche est d’autant plus originale et innovante, qu’elle n’intègre pas les résultats obtenus pas les clubs lors des saisons précédentes.

En 2010/11, le modèle avait anticipé les succès de Manchester United, Barcelone et LOSC Lille Métropole. Inter et Bayern n’avaient pas gagné le sacre, mais avaient aussi terminé sur le podium de leur championnat.

Raffaele Poli, directeur du CIES Football Observatory se félicite de la qualité de cette prédiction : "Nous sommes heureux que nos efforts de recherche aient donné d’aussi bons résultats. Je suis très curieux de comprendre jusqu’à quel point notre modèle pourra fonctionner lors de la saison en cours".

De son côté, le CEO de RunningBall, Giancarlo Tottoli, ajoute que : "Running Ball est très content de poursuivre son partenariat avec le CIES Football Observatory et de mettre son savoir-faire et ses données à disposition de la recherche scientifique. Nos outils et notre expérience sont ainsi mis au service à des développements passionnants capables de susciter l’intérêt des fans de football partout dans le monde".

Le modèle statistique est construit autour de trois axes : pratique, expérience internationale et stabilité.

- La pratique correspond au nombre de matchs joués en tant que professionnel lors des cinq dernières années. Un poids plus important est donné aux rencontres les plus récentes et à celles disputées dans les cinq grandes ligues.
- L’expérience internationale correspond au pourcentage de matchs joués dans une sélection nationale A lors de la dernière année, pondéré selon les résultats obtenus par l’équipe représentée.
- La stabilité correspond au nombre de saisons consécutives effectuées par les joueurs dans l’effectif de l’équipe première du club dans lequel ils évoluent. Le modèle attribue de ce point de vue plus plus d’importance aux défenseurs et aux milieux-de-terrain.

Les prédictions sont accessibles gratuitement depuis la page d’accueil de ce site. Dans la rubrique publication, il est aussi possible de télécharger un extrait de la sixième édition de l’Annual Review of Football Players’ Labour Market, qui vient juste d’être publiée.

© 2005-2014 CIES Football Observatory
Tous droits réservés